V 17 / S 18

C'est repartit...
Répondre
MICH'L
DTE, Responsable de la section école, membre CA
Messages : 46
Enregistré le : 17 oct. 2017, 22:08

V 17 / S 18

Message par MICH'L » 16 juil. 2020, 13:33

les 2 jours semblent bon pour s'entraîner à Boom..
MICH'L, dit Dodu-El Condor Passa
Mons, 0 4 cinq 5/un 0 huit 4 vingt 9 , volait sous AXIS Comet 2 XXL :D

grazi
Membre Condors
Messages : 10
Enregistré le : 26 juin 2018, 12:33

Re: V 17 / S 18

Message par grazi » 19 juil. 2020, 18:35

Ok pour Laurent samedi 18, vendredi impossible à cause du boulot. Et il m offrira du chocolat pour la fête des secrétaires 😉
Grazi 0032475 809898 Mons

MICH'L
DTE, Responsable de la section école, membre CA
Messages : 46
Enregistré le : 17 oct. 2017, 22:08

Re: V 17 / S 18

Message par MICH'L » 19 juil. 2020, 20:53

salut salut,

ah j'ai pas du bien comprendre : Laurent s'inscrit le Dimanche 19 pour le Samedi 18,
ça va pas être facile, ça !

Bon, d'un autre côté,
j'ouvre une nouvelle semaine jusqu'au we prochain inclus

viewtopic.php?f=185&t=200

et peut-être plus, jusqu'au milieu de la semaine suivant, après congés...
MICH'L, dit Dodu-El Condor Passa
Mons, 0 4 cinq 5/un 0 huit 4 vingt 9 , volait sous AXIS Comet 2 XXL :D

grazi
Membre Condors
Messages : 10
Enregistré le : 26 juin 2018, 12:33

Re: V 17 / S 18

Message par grazi » 19 juil. 2020, 20:58

Pff on ne s y retrouve plus avec les dates... c'est ok pour le WE prochain (soit le 25ou 26 juillet) suis une mauvaise secrétaire,vais pas gagner mon chocolat
Grazi 0032475 809898 Mons

legerpi
Membre Condors
Messages : 4
Enregistré le : 15 nov. 2017, 21:52

Re: V 17 / S 18

Message par legerpi » 14 août 2020, 01:50

Bonjour, il serait chouette d'organiser qqchose en septembre : Vosges , pente école sur terrils ?

Avatar du membre
eulzor
Membre Condors
Messages : 22
Enregistré le : 18 oct. 2017, 11:50

Re: V 17 / S 18

Message par eulzor » 02 sept. 2020, 12:07

Pas facile d'organiser quelque chose pour ce mois de septembre !
Vosges et Haute-Savoie sont en zone orange Covid. Côte d'Opale interdite, Pyrénées +/- en vert mais zone rouge de l'autre côté en Espagne. Et en parlant d'Espagne, Mich'L est en zone orange aussi. Ce qui veut dire que même s'il rentre, il lui sera fortement conseillé un dépistage et une mise en quarantaine... Et une zone orange peut passer en rouge du jour au lendemain, et là ce sera encore plus compliqué :(

Bonne nouvelle quelque part, le championnat de précision d'atterrissage des 5-6 septembre donc ce WE est (pour le moment) maintenu, je viens juste d'en avoir confirmation. Au départ, cela devrait se passer au club "Fou d'L" 13 rue du Pont 5530 Yvoir (Godinne - au pied du site des 7 Meuses).

Voici ce qu'on ma communiqué :

Modalités d’inscription
1. Modalités d’inscription
Dès lors que les inscriptions sont ouvertes, les compétiteurs peuvent se préinscrire par mail à
l’adresse suivante : PA@voler.be
L'inscription est confirmée lors de la réception du règlement.
Le règlement de 40€ pour le WE s'effectue :
- Au compte Iban : BE03 2500 2035 0584 avec en communication, votre nom et PA.
- Sur place, prévoir deux billets de 20€ ! Merci
2. Priorité à l'inscription
Un quota de 10% des places totales est réservé pour les pilotes féminines.
L’attribution de ces places se fera selon le principe suivant : première arrivée, première sélectionnée.
L’ordre d’arrivée est celui défini dans le cadre général.
Un quota maximal de 10% des places totales peut être réservé par l’organisateur.
L’attribution de ces places se fera selon le choix de l’organisateur.
3. Désistement tardif
En cas de désistement non signalé, au plus tard l’avant-veille de l’épreuve (jeudi 12h00 pour le samedi),
l’organisateur conserve la totalité du montant de l'inscription pour la compétition
Les cas de force majeur sont examinés par l'organisateur dans un délai d'une semaine après la fin de
la compétition, et en dernier recours, par la FBVL.
4. Maintien, annulation
L'annonce est faite le vendredi à 20h au plus tard pour le samedi.
La décision de maintien ou d’annulation est prise par l’organisateur.
En cas d’annulation, les organisateurs remboursent la TOTALITÉ des inscriptions.
Dans tous les cas, une journée annulée sur place est remboursée aux pilotes présents intégralement
ou en tenant compte des frais engagés et justifiés.
5. Report d’épreuve
Si une date de report est prévue au calendrier, elle pourra être proposée aux pilotes. Les modalités
d’inscriptions sont précisées sur le site web.

RÈGLEMENT FBVL 2020 POUR LA PRÉCISION D’ATTERRISSAGE
1 – Paramètres généraux des épreuves
Durée des épreuves : L’organisation lancera le meilleur nombre de manches possible en
tenant compte des facteurs suivants : le nombre de pilote inscrits, la météo, la logistique disponible, les contraintes des navettes pour l'accès au décollage, le débit des treuils (quand
c’est le cas), au traitement équitable des pilotes, à la zone de posé.
Validité d’une épreuve : une manche pour valider la compétition (3 manches pour le championnat de Belgique), avec un minimum de 8 pilotes inscrits et présents.
Validité d’une manche : tous les pilotes inscrits et au départ d'une manche doivent pouvoir
avoir accompli leur essai validé dans la manche.
2 – Organisation
• Un directeur d’épreuve DE nommée par la FBVL
• Un Chef Juge (les rôles de DE et de Chef Juge pouvant être confondus)
• Un scoreur chargé de consigner par écrit les performances annoncées par les juges et de
faire signer les pilotes à chaque performance réalisée.
• Deux juges adjoints, qui ne changent pas au cours d’une même manche mais qui peuvent
changer d'une manche à l'autre.
• Un starter au décollage.
Avant le début de la compétition, un jury, chargé de traiter les protestations, est formé.
Ce jury est composé de 3 membres :
- Un juge élu par les juges, parmi les juges,
- Le DE
- Un pilote élu parmi les pilotes.
3 - Pilotes
Le brevet de pilote n’est pas obligatoire mais tous les pilotes doivent être titulaires d’une assurance RC Pilote valable.
Pour être champion de Belgique, le pilote doit être membre FBVL.
Les inscriptions se font par mail avant l’épreuve.
4 – Épreuve
4.1 – Cible
C’est une surface plane où les scores des concurrents sont mesurés à partir d’un point central.
Elle est circulaire et délimitée par des cercles concentriques jusqu'à 5m de rayon. Le marquage des cercles est indicatif et non destiné à la mesure de la performance qui sera mesurée
au décamètre. Les cercles peuvent être tracés au moyen de tissus, de bâches, de peinture
écologique, de plâtre…
L'emplacement de la cible doit idéalement permettre l'atterrissage en provenance de toutes
les directions. La cible doit être bien visible en vol. Le positionnement de la cible sera à la
discrétion du DE. La cible peut être déplacée entre deux manches, mais pas pendant une
manche.
Si le décollage se fait au treuil, la cible doit être située de telle sorte qu'elle puisse être facilement atteinte après largage.
4.2 - Indication du vent
Plusieurs manches à air (au minimum 2), très visibles, doivent être placées à proximité immédiate de la cible idéalement à une hauteur d’environ 3 à 4m au-dessus du sol. Elle sera complétée par des dispositifs installé autour de la zone de posé, avec la cible au centre (ex :
rubans), eux aussi très visibles et permettant d’évaluer les vents légers de l’ordre de 1m/s tout
autour de la zone.
4.3 - Suspension ou arrêt d'une manche
Le DE peut suspendre une manche si les conditions deviennent défavorables ou dangereuses.
La manche suspendue pourra reprendre dès que les conditions le permettent. Une manche
peut se dérouler sur 2 jours avec l'accord du chef Juge.
4.4 - Séparation des pilotes en l’air
Les pilotes doivent étager et gérer leur hauteur par rapport aux autres concurrents pour atteindre la cible en toute sécurité. L’intervalle de temps au décollage entre deux pilotes est
d’une minute 30 secondes. Les décollages ou treuillés doivent être organisés en conséquence.
En l’air, chaque pilote doit s’organiser pour laisser le concurrent précédent réaliser sa tentative
sans être gêné. Un pilote ayant volontairement évité la cible pour permettre à un autre pilote
de poser en sécurité, pourra demander, au DE, une nouvelle tentative dans la manche. Il devra
faire cette demande immédiatement après son atterrissage en ayant clairement montré qu’il
ne tentait pas de faire la cible.
4.5 - Hauteur de vol nécessaire pour une tentative
4.5.1 : Sur site naturel : le dénivelé doit être suffisant pour que les concurrents puissent
réaliser un alignement final efficace.
4.5.2 : Pour les mises en vol au treuil : La procédure de mise en vol est clairement
détaillée au briefing général et rappelée en cas de nécessité.
- Les concurrents sont aux ordres du starter et dispose d'un temps limité pour se mettre
en vol.
- La hauteur minimum avant largage est de 150 m.
- Le starter ou le treuilleur (à préciser au briefing) signale à la radio que la hauteur
minimale est atteinte et ce n'est qu'à ce moment que le pilote peut demander le largage.
- Si le pilote demande ou réalise un largage anticipé, il ne peut pas tenter la cible, il doit
alors se poser en sécurité et venir exposer, au DE, les raisons du largage. Si les raisons
sont recevables le pilote aura droit à une autre tentative. Si les raisons ne sont pas
recevables le pilote recevra 500 points (cf : 4.8).
- Une fois le largage effectué à la hauteur définie au briefing, le pilote vient se positionner pour effectuer son atterrissage de précision. Si le pilote décide d'interrompre son
approche et de se poser en sécurité il devra exposer, au DE, les raisons de son choix.
Si les raisons sont recevables le pilote aura droit à une autre tentative. Si les raisons
ne sont pas recevables le pilote recevra 500 points (cf : 4.8).
4.6 – Espaces de vols réglementés
L’organisateur informera les pilotes des règles à respecter, en l’air et en approche en fonction
des règles de l’espace aérien et des contraintes locales.
4.7 – Suspension d’un pilote
Un pilote n’ayant pas le niveau technique, ou ayant un comportement dangereux ou ne pouvant pas, pour une raison quelconque participer à une manche en sécurité, pourra être écarté
de la manche, de la compétition ou du championnat sur décision du DE.
Si une règle d’identification des pilotes concourants est définie par l’organisateur (numéro sur
dossard fourni par l'organisateur), chaque pilote s’engage à suivre cette règle sous peine de
suspension, ou de score mis à 500 pour la manche en cours.
4.8 – Sécurité
Pour la sécurité, si un pilote se présente trop haut et tente des manœuvres jugées dangereuses pour perdre de l’altitude rapidement (360°, wing over, pumping excessif,…) le chef
juge fera usage d’un klaxon et dans ce cas le pilote doit arrêter immédiatement ses manœuvres et reprendre un vol normal. Dans la négative, il sera pénalisé d’un score de 500 pts
pour la manche en cours et pourra même être écarté de la compétition.
4.9 - Nouvelle tentative dans une manche
Au cours d'une manche un concurrent peut demander, au DE, le droit de recommencer sa
tentative dans cette manche s'il estime avoir subi une gêne. Dans ce cas, il doit signaler clairement qu'il ne tente pas de faire la cible en s'écartant volontairement de celle-ci. Il doit ensuite
immédiatement exposer au chef juge les raisons de son action. Le chef juge en réfère au DE
qui évalue la demande au regard des causes évoquées de gêne vécues par le pilote et rend
son avis au concurrent.
Les causes pouvant induire une demande de nouvelle tentative sont :
• La vitesse du vent dépassant le maximum autorisé (7 m/s) pendant une durée de 30
sec précédant le posé.
• Masquage ou manque de sécurité à proximité immédiate de la cible : l’accès à la cible
était masqué lors de l’approche finale d’un concurrent qui a dû se dérouter à cause de
cela.
• Problème dans la procédure de largage au treuil suite à une défaillance de l'organisation
•Impossibilité technique pour les juges de faire une évaluation fiable, selon eux.
5 – Performance
5.1 – Mesure
Le score est déterminé par l'équipe des juges qui prend en compte la distance mesurée
en centimètres depuis le centre de la cible et le premier point de contact du pilote (debout)
avec le sol.
Sur le disque central, les cotations sont 0 pour le disque de 5cm (jaune), 3 pour le disque
de 10cm (rouge) et 10 pour le disque de 15cm (bleu)
Au-delà, et dans la limite des 5 m, la distance est mesurée au décamètre et la distance
retenue est arrondie aux 5 cm en faveur du compétiteur (par exemple 1.43 m mesuré =
1.40 m retenu soit 140 points - 1.48 m mesuré = 1.45 m retenu soit 145 points).
L’atterrissage doit être fait sans chute. Si un concurrent chute à l'atterrissage (avant que l’aile
touche le sol), il recevra un score maximum (500 cm). Il y a « chute », si une partie du corps
autre que les pieds, ou si la sellette du pilote (à l’exclusion du barreau d’accélérateur ou du
cale-pied) touche le sol entre le moment du premier impact et le moment où l’aile touche le sol
en se dégonflant.
Si le concurrent se pose pied à plat ou sur ses deux pieds d’une manière telle que le premier
point d’impact n’a pas pu être défini par les juges, alors la mesure est faite à la limite d’impact
la plus défavorable (la plus éloignée du centre de la cible) pour le pilote.
5.2 - Scores individuels finaux
Chaque pilote signe son score marqué sur la feuille en sortant de la zone de posé.
Le score final d'un pilote est calculé en faisant la somme de tous les scores obtenus par ce
concurrent.
À partir d’au moins 5 manches validées lors de la compétition, la moins bonne manche de
chaque pilote sur l’ensemble des manches est retirée du compte.
6 – Podiums
Un podium classement général mixte et un podium féminin
Le pilote ayant totalisé le plus faible nombre de points est classé premier.
Les 2 pilotes suivants sont classés respectivement 2
ème et 3ème
.
En cas d'égalité les pilotes seront départagés en fonction du meilleur classement par manche.
7 - Matériel autorisé ou requis
7.1 - Parapente et sellettes
Seuls les parapentes EN-certifiés sont autorisés à voler. Les ailes doivent être utilisées dans
la limite des capacités de vol normales et en fonction des fourchettes de poids préconisées
retenues pour l’homologation.
Les concurrents utilisent la même aile sur l’ensemble de l’épreuve. Aucune modification ne
peut être faite la faisant sortir de son état d’homologation. La seule exception permettant d’agir
sur l’aile est d’avoir à la réparer en cas de nécessité. Si une aile subit des dommages importants, cela sera signalé à la direction d’épreuve et l’aile pourra éventuellement être réparée
sur autorisation du DE. Chaque remplacement d’une partie de l’aile doit être fait en respectant
ses spécifications d’origine.
Les sellettes doivent être homologuées LTF09.
À tout moment, le DE peut contrôler le matériel du pilote et, si besoin pour une question de
sécurité, l’immobiliser au sol. L’organisation peut sanctionner sportivement le pilote en cas de
manquement. Les pilotes doivent collaborer avec les organisateurs pour le contrôle de leur
matériel.
7.2 – Radio
Pour les mises en vol au treuil, la radio est obligatoire.et très fortement conseillée d'une manière générale.
L’utilisation de radio à des fins sportives ou tactiques est interdite.
7.3 – Casques
Tous les pilotes doivent porter un casque.
7.4 – Parachute
Chaque pilote doit être équipé d’un parachute de secours opérationnel adapté à son poids.
7.5 – Chaussures
Les talons et les chevilles des chaussures ne doivent pas subir de modification pouvant endommager le matériel de mesure (Bâche, cible électronique).
7.6 - Dispositif de trainée
L’utilisation de Drag-chute ou autre système de freinage aérien similaire interférant délibérément avec la finesse naturelle de l’aile, n’est pas admise.
8 - Juges et décision des juges
8.1 – Juges
Les juges sont désignés au moment de l’organisation de la compétition. Ils travaillent en équipe
au long de l’épreuve afin d’assumer l’ensemble des tâches nécessaires sur la cible et dans la
zone concernée. Les juges évaluent si l’épreuve peut être effectuée dans de bonnes conditions et en sécurité, si les conditions de vent sont acceptables. Ils visualisent le point d’impact
de la cible et la conformité du posé sans chute. Ils indiquent physiquement, le point d’impact
qui est le premier endroit touché au sol par l’un des pieds du pilote, puis mesurent la distance
au centre de la cible.
8.2 – Vidéo
Une caméra pourra être utilisée pour filmer les posés des pilotes. Le DE et le Chef Juge peut
choisir d'utiliser et de consulter ou non des preuves vidéo comme une aide à la prise de décision. Si l'enregistrement vidéo d'un atterrissage n’existe pas ou est défaillant, cela n’est pas
une raison suffisante pour motiver l'attribution d'un nouveau vol.
Les juges apprécient tous les problèmes techniques qui surviendraient ou les conditions anormales. Par exemple : une défaillance de l'équipement, une ligne de treuil cassée, une rafale
de vent, un évènement imprévu tel que le pilote serait incapable d'atteindre la cible ou arrive
avec une hauteur insuffisante pour faire une approche finale raisonnable, gêne entre pilotes
en approche. L’organisation conservera les enregistrements vidéo (s’il y en a) au moins deux
semaines après la publication des résultats officiels.
9 - Réclamations et protestations
Si un pilote désire faire une réclamation sur sa performance, il peut le faire oralement dans un
délai maximum de 10 min après la signature, auprès du chef juge qui en référera au DE.
Si la réclamation est refusée par le DE et que pilote n'est pas satisfait de ce refus il peut faire
une protestation auprès du jury.
Une protestation se fait obligatoirement par écrit et est adressée au jury de la compétition dans
un délai d'au maximum 1 heure à compter du moment de la réponse du DE. Les protestations
et leurs réponses sont rendues publiques par le jury.
Les décisions du jury sont définitives.
Tout dépôt de protestation s’accompagne d’une caution de 10€ qui sera restituée en cas d’issue positive pour le pilote et les résultats sont modifiés en conséquence
Lorsqu'une erreur dans les résultats relève de la responsabilité de l'organisateur, la correction
est faite sans tenir compte des délais.

Bon appétit avec tout ça :D
Eulzor - Expert en contre-météorologisme (et autres subtilités)

Avatar du membre
eulzor
Membre Condors
Messages : 22
Enregistré le : 18 oct. 2017, 11:50

Re: V 17 / S 18

Message par eulzor » 13 sept. 2020, 08:14

Le samedi la première journée de championnat a du être annulée à Coo : il a plu toute la matinée, ensuite le vent était trop chahuté...
Rattrapage dimanche à Rochefort où les manches se sont succédées jusqu'à 18h00.
Quelques images sur : https://www.youtube.com/watch?v=ZgoTuRuMhxQ&t=507s
Eulzor - Expert en contre-météorologisme (et autres subtilités)

Répondre